L.O. | histoire | story
L.O. | Margot Couttet et Bruno Arts

L.O. (Hello) est né à Mûres, village haut-savoyard perché aux pieds du Semnoz à proximité d’Annecy et de son lac. C'est un jour de 2013, dans la complicité musicale de Bruno Arts et de sa fille Margot, que l'idée d'un duo père/fille a surgit.

Bruno Arts, auteur, compositeur, interprète, arrangeur et guitariste lead et sa fille, guitariste rythmique, claviériste, lance l'aventure musicale L.O. - Liberté Obligatoire - autour du répertoire des chansons de Bruno, écrites au fil du temps depuis 1984.

Déjà en 2012, avec l'album Sugar Bonbon, Bruno Arts avait co-signé un métissage musical en mélangeant sa culture Rock/Folk/Blues anglo-saxonne aux couleurs musicales de l’Afrique de l’Ouest de son ami ivoirien Édouard Guêt avec lequel il a fondé le groupe √4 (Racine de 4). Ensemble, ils ont réussi le mariage des riffs enlevés, des ritournelles sucrées, des gimmicks efficaces de Bruno avec les mélodies et les rythmes très africains de Guêt. Sugar Bonbon est un beau succès outre-manche où celui-ci a dépassé les 500 000 écoutes.

Le 25 octobre 2013, Margot et Bruno donnent un premier et unique concert en duo à Seynod, dans une petite salle. Les aléas de la vie et le décès de Pascale, épouse de Bruno et maman de Margot mettront le projet L.O. entre parenthèses jusqu'à l'automne 2020. Le premier confinement et la nécessité de rendre hommage à Pascale font renaître le besoin de musique. Margot et Bruno ressortent leurs guitares de leur longue léthargie.

Margot Couttet et Bruno Arts, L.O. en concert
© copyright Axel Phelipon | tous droits réservés | image protégée

Au cours de l'été, Bruno décide d'enregistrer Song for Pascale, la dernière chanson qu'il a écrit en 2018. Le préalable est d'écrire la partition de l'accompagnement guitare. Courant octobre 2020, Bruno en parle à son grand ami William Garcin, violoniste soliste, professeur de solfège et de musique de chambre au conservatoire de Grenoble. Celui-ci lui apporte aussitôt son expérience. En novembre, Bruno et William réalisent à Mûres, dans le home studio de William, les premiers enregistrements de la chanson (violon, orgue Hammond, voix). De là, naît dans l'esprit de Bruno, l'idée de réaliser un premier album avec toutes les chansons qu'il a écrit au fil des ans depuis 1984. Margot et William sont immédiatement enthousiastes à cette idée et le travail de transcription de toutes les parties guitares composées par Bruno commence. William est tout naturellement intégré au groupe en tant que violoniste, claviériste et transcripteur.

Bruno parle alors de son projet à son ami bassiste Éric Bailles qui rejoint aussitôt les rangs de L.O..
En cette fin d'année 2020, le line-up du groupe est donc composé de Margot, guitare rythmique/claviers, William, violon/claviers, Éric, basse/contrebasse et Bruno, chant et lead guitare.

2021, de février jusqu'à début juillet, Margot et Bruno se rendent régulièrement à Aix-les-Bains, au studio de Thibaud Guichardan, ingénieur du son, pour l'enregistrement de toutes les parties guitares de l'ensemble des titres. Puis, début août, à la maison, en home studio, ils commencent l'enregistrent du chant ; Margot aux commandes et Bruno derrière les micros. Dans le même temps, tous deux sont à la recherche d'un batteur. Le 6 septembre, après une rencontre avec Bruno, Jérémie Maxit, batteur, percussionniste, rejoint la section rythmique du groupe et vient ainsi compléter le line-up L.O..

Publicité